Logo
LES ENTARTISTES

membres de l'Internationale des Anarchos-Pâtissiers


Accueil Manifestes Communiques Scrutin Entart-Liste Liens Courrier
 
Archives: Articles de Presse

Le Devoir

22 Mai 1998


Montréal a désormais ses entarteurs!

Le candidat à la mairie Jacques Duchesneau a reçu une tarte à la crème en plein visage, hier soir, lors d'un rassemblement politique de plus de 2000 personnes à la Gare Windsor. Les auteurs de ce singulier délit ont rapidement pris la fuite. Beau joueur, le chef du Parti Nouveau Montréal a accepté la chose avec humour, estimant que c'était moins grave que de se faire couper la moustache!

Baptème à la crème fouettée pour Duchesneau

Le chef du PNM présentait hier soir ses 15 premiers candidats

L'humoriste belge Noël Godin a-t'il créé une cellule d'entarteurs à Montréal? En tout cas, le candidat Jacques Duchesneau a eu la surprise de sa vie en recevant en plein visage une généreuse tarte à la crème, gracieuseté d'une bande de malfaiteurs aux nez de clown qui ont pris la poudre d'escampette avec les gardiens de sécurité à leurs trousses, laissant l'ancien chef de police dégoulinant de crème fouettée alors qu'il faisait le tour de la salle pour serrer les mains de ses partisans.

"Une tarte à la crème, je pense que c'est moins pire que de se faire couper la moustache", a déclaré le chef du Parti Nouveau Montréal (PNM) en faisant référence à Jean Doré. "Ils ne le savent pas, mais j'aime la crème fouettée...". Les organisateurs ont estimé que plus de 2000 personnes s'étaient rassemblées à la Gare Windsor pour voir les 15 premiers candidats du Nouveau Montréal et entendre le chef leur parler de sa vision de la mairie (...).


Judith LACHAPELLE

 
 

 page précédente page suivante 
QUE QUI PEUT PUISSE!